Organisation Métier Produits Forum Forex Trading Forex Services

Dépôt en blanc

Vers le menu TRESORERIEImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Il s'agit (sans doute ?) de l'opération la plus simple à appréhender du moins dans son expression de base.

Mais qu'est-ce qu'on entend par là?

Entrent dans cette catégorie les opérations de Prêt/Emprunt (pour les opérations Interbancaires) ou Avance/Blocage (pour les opérations clientèles).

Cette activité est essentielle pour toute banque désirant être présente sur le marché du change à terme. En effet, les cours de change à terme dépendent directement des taux des devises en jeux.

Une opération de trésorerie ne fait intervenir qu'une seule devise.

Un certain montant (le capital) est échangé au départ de l'opération. Un taux d'intérêt (pourcentage) appliqué à ce capital servira à calculer des intérêts. Le capital sera remboursé à l'échéance. Voir calcul d'intérêts pour plus de détails.

Exemple d'une opération à intérêts post-comptés:

Un client demande un prix d'EUR à 6 mois (181 jours), la Banque « cotera » 3 à 3 1/4. Ceci signifie qu'elle mettra en place une avance à 3 1/4% et un blocage à 3 %

Les intérêts pour un blocage d'un million seront calculés classiquement :

Formule de calcul des intérêts

soit, pour notre exemple

Exemple de calcul d'intérêts

C'est à dire 15 083,33 EUR.

Une opération conclue à J est généralement mise en place à J+2, bien qu'il existe des conventions différentes:

  • pour certaines périodes : Overnight (de J à J+1), Tom/Next (contraction de Tomorrow/next day de J+1 à J+2)
  • pour certaines devises : CAD, mise en place à J+1.

Voici en terme de flux, comme se déroule une opération de trésorerie:

Les flux d'une opération de trésoreire

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
CHANGE
TRESORERIE
SWAPS
FUTURES
OPTIONS

 

Hit-Parade des sites francophones